Translate

lundi 8 mars 2010

31 - Un sous-verre dans une caisse américaine.

EPISODE 6
Voici comment encadrer un sous-verre dans un cadre de type "caisse américaine". L'avantage de ce type de baguette, sa neutralité vis-à-vis de l'oeuvre et son coût très avantageux. Mais elle est prévue pour les châssis des toiles que l'on vient visser sur le cadre. Il va donc nous falloir changer le carton de fond habituel de nos encadrements par une planche en bois afin de visser notre sous-verre sur le cadre. Suivez le pas-à-pas...

Un petit mot sur le format de mes cadres. Mes pastels sont au format des châssis des toiles, pour cet exemple, le format de mon pastel fait 50 x 60 passe-partout compris, soit un chassis de 15P (P pour paysage, F pour figure et M pour marine). Ainsi je peux commander des caisses américaines standards, moins chères que celles faites sur mesure.


La liste des fournitures.
- Caisse américiane 15P
- Contreplaqué de 10 mm d'épaisseur de 50 x 60 cm
- Verre de 3 mm d'épaisseur de 50 x 60 cm
- Carton de 3mm d'épaisseur largeur mini 30cm, longueur mini 50 cm
- Contre-collé au minimum 50 x 60 cm



La liste du matériel.
- Règle métallique de découpe 100 cm
- Cutter
- Réglet métallique gradué
- Ciseaux
- Couteau émoussé
- Planche de découpe
- Crayon
- 4 petites pinces
- 2 grandes pinces
- 2 petits serre-joints
- Scotch craft gommé
- Produit de nettoyage vitre
- Chiffons
- 2 Anneaux de fixation
- 2 cylindres a sertir
- 2 rondelles bombées Dia 4 mm
- 2 vis tôle 3 x 30
- 6 vis à bois anti-éclatement
- Tournevis
- Fil d'acier
- Pince à sertir
- Pince coupante
- Vernis incolore brillant
- Pinceau pour le vernis
- Papier de verre fin

1 - Vernir la caisse américaine.


2 - Poncer les champs du contreplaqué ainsi que ceux de la vitre pour éviter les coupures lors de sa manipulation.

3 - Tracer l'emplacement des anneaux de suspension sur la planche de contreplaqué.

4 - Fixer les anneaux.


5 - Retourner la planche et positionner le pastel. S'il s'agit d'une oeuvre réalisée sur papier, j'intercale un carton fin entre l'oeuvre et le contre-plaqué. Si l'oeuvre est réalisée sur un carton abrasif, je la colle directement sur la planche.

6 - Au dos du contre-collé, je trace la largeur de mon passe partout, 6 cm.


7 - Je découpe la fenêtre


8 - Avec le carton de 3 mm d'épaisseur je découpe des bandes de 5,5 cm de large de façon à fabriquer un sous passe-partout dont la fenêtre sera 1 cm plus grande que celle du contre-collé.


9 - Je fabrique mon sous-passe avec les bandes découpées en ayant soin de mettre les bandes les plus larges en haut et en bas de mon format (bien le prévoir lors de la découpe), les bandes les plus courtes sur les côtés pour assurer la stabilité.



10 - Je positionne le sous-passe sur l'oeuvre collée sur la planche, puis le passe-partout par-dessus. Cette disposition permet d'avoir le passe-partout décollé par rapport à l'oeuvre. Ainsi il ne sera pas sali par d'éventuelles poussières de pastel qui peuvent toujours se décoller lors des manipulations. On peut aussi ne pas choisir l'option du passe-partout et poser la vitre directement sur le pastel.

11 - Je nettoie avec beaucoup d'attention la vitre.

12 - Je place la vitre sur l'oeuvre et son passe, ainsi on a une sorte de mille-feuilles qu'il va falloir fixer à l'aide du craft gommé. Ainsi assemblé, le tout s'appelle un "paquet" qui sera fermé hermétiquement et préservera le pastel.

13 - Je coupe quatre bandes de craft sur lesquelles je trace un trait à chaque bout à 5 mm du bord.

14 - A l'aide d'une lame non tranchante (couteau émoussé) je casse la fibre du craft afin de créer un pli à 5 mm tout le long de chaque bande.

15 - Avec les grandes pinces j'enserre le paquet afin que la vitre plaque bien, puis je commence à coller mes bandes pour fermer le paquet et le rendre solidaire, le côté de 5 mm de large du côté de l'oeuvre.

16 - Avec les petites pinces j'enserre les bords de chaque bande le temps du séchage pour éviter qu'ils ne se décollent.

17 - Une fois le paquet fermé je le retourne pour y coller de larges bandes de craft gommé pour consolider le paquet.

18 - A présent je vais fixer le fil d'acier entre les deux anneaux. Ce type de fixation permet un accrochage plus facile et une mise en place aisée lors des expositions et des différents types d'accrochage que l'on peut rencontrer.

19 - Il ne reste plus qu'a fixer le paquet dans son cadre.

20 - Je retourne la caisse américaine et je positionne 2 vis à bois sur chaque longueur.

21 - Je les visse sans traverser la baguette.

22 - Je remets la caisse dans le bon sens et je positionne à l'aide du réglet le paquet pour qu'il soit parfaitement centré.

23 - Avec les petits serre-joints que je dispose de part et d'autre de chaque vis, je plaque le paquet sur le fond du cadre.

24 - Je visse les 8 vis afin de fixer définitivement le paquet au cadre.

25 - Je retourne le cadre et vérifie que chaque vis ne dépasse pas.
26 - Je colle l'étiquette d'identification. Elle est composée du titre du tableau, de son format et de mes coordonnées, évidemment.

Voilà, le tableau est encadré. A noter qu'on peut, grâce aux vis, très facilement détacher le paquet de la caisse américaine et ainsi changer d'encadrement. Le papier craft qui déborde de 5 mm sur la vitre disparaîtra derrière la feuillure d'un cadre traditionnel. Je laisse ainsi le choix au futur propriétaire de son encadrement.

7 commentaires:

  1. Oooh mon Dieu mais tu es drôlement bien équipé !!! (O_O) Tu as un système de découpe de pro ! Et financièrement veux-tu bien nous dire à combien te revient approximativement l'encadrement du portrait ci-dessus ? Bon ben sur ce coup là je crois que je vais mettre mon compagnon à contribution ; car si faire un passe-partout ne me pose pas de problème, la perceuse c'est pas mon truc ! ^^ Merci Jean-Charles. ;)

    RépondreSupprimer
  2. En considérant que tu dois tout acheter, même le carton gris de 3mm d'épaisseur. Après, il y a les chutes que je réutilise au maximum.
    Caisse américaine = 14,40
    Verre de 3mm découpé = 7,50
    Contre-plaqué de 10mm découpé = 4,77
    Contre-collé de 60 x 80 = 9,00
    Carton gris 60 x 80 x 3 = 4,50
    Total = 40,17 € grosso modo

    Ce n'est pas une perceuse ma chère Diane, mais un tournevis. Le bois des cadres est tellement tendre que je ne saurai quoi faire d'une perceuse.
    Si on est bricoleur, ce qui n'est pas mon cas (et je n'ai pas le temps), on peut fabriquer soi-même ses cadres.

    Ben voui, j'suis outillé, mais d'un autre côté, ça fait parti de mon bouleau tout ça. Un plombier a une super caisse à outils, un webmaster a un super ordinateur et un taxi ne roule pas en 2CV.

    RépondreSupprimer
  3. Une amie m'a conseillé ce blog. Ce qui en ressort c'est la générosité de son auteur, le ton et son dynamisme. Son écriture est très agréable, ce qui ne gâche rien. Dommage que je n'habite pas cette belle région, je me serai volontiers inscrite à vos cours pour découvrir le pastel dont vous défendez si bien la cause. Moi qui suis aquarelliste, votre dernier message sur l'encadrement de vos œuvres m'a passionnée et m'apporte de nouvelles solutions. Merci beaucoup.

    Sylvie une lectrice de Lille

    RépondreSupprimer
  4. Le commentaire de Sylvie m'encourage à témoigner aussi de l'intérêt que je porte à ce blog passionnant. Le dernier pas à pas m'y a bien aidé. Je suis une de vos anciennes stagiaires de Feytiat et je retrouve là bien le personnage que j'ai côtoyé pendant cette semaine merveilleuse. Malheureusement je ne pourrais être des vôtres cette année et je me console en lisant vos messages. A l'année prochaine je l'espère.
    Thérèse

    RépondreSupprimer
  5. MERCI Jean-Charles pour ces échanges grâce à ton blog et plus particulièrement pour "la caisse américaine" qui va me faciliter la vie pour les encadrements. J'utilisais ce système pour les toiles mais jamais pour les sous-verres.
    MERCI aussi pour ton talent que tu sais si bien nous transmettre, pour ta générosité et ton humilité qui font que nous avons tant de plaisir à se retrouver le jeudi après-midi à Couze dans une ambiance studieuse et très conviviale. Ne change rien

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Jean-Charles
    Je vous remercie pour votre conseil concernant le sous-verre dans une caisse américaine.que je trouve vraiment bien particulièrement intéressant surtout sur le passage du traçage sur l'emplacement des anneaux de suspension sur la planche de contreplaqué.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour
    Merci pour cet article intéressant. Je cherche depuis longtemps des caisses américaines 15P bon marché, sans succès. Pourriez-vous me dire où vous achetez vos caisses américaines à 14,40 € s'il vous plait ?
    Merci beaucoup !

    RépondreSupprimer