Translate

jeudi 22 juin 2017

225 – À propos…

À propos de Mescoules.
Je n’ai pas fait de compte rendu de notre petite manifestation à Mescoules. Car voyez-vous, Mescoules, il ne sait pas passé grand-chose sauf… Qu’il a plu ! 


Par ce temps de canicule presque infernale, on oublie vite qu’il y a quelques jours, il pleuvait comme vache qui…


C’est compliqué d’organiser un vide-greniers. S’il fait trop chaud, les gens ne sortent pas de chez eux, comme en ce moment, et il ne faut pas qu’il pleuve, car ce sont les exposants qui ne viendront pas. En tout cas, ce sont les organisateurs qui, pour une fois, ont pu venir regarder l’exposition et ils ont beaucoup apprécié.

Toute l'équipe du Comité des Fêtes, à table avant une journée maussade.

Un grand merci à Karine, Martine et Cécile, qui sont venues à mes côtés, user un peu de leurs pastels, ce qui a fasciné quelques enfants. Et grand merci au Comité des Fêtes de Mescoules et à Roger Lapouge, qui quelles que soient les circonstances, savent toujours aussi bien nous recevoir.

En attendant les quelques visiteurs


À propos des valeurs et des couleurs.
J’aime rappeler à mes élèves que dans un tableau, la couleur n’a pas grande importance à condition de respecter une certaine harmonie et surtout de garder, si ce n’est exagérer les valeurs. En voici un bel exemple avec ce pastel d’une Américaine de Californie qui est venue nous voir à Saint-Agne et qui nous a montré un de ses pastels qui illustre bien le propos.

L'original et                                           l'interprétation

À propos de Saussignac.
Les choses se précisent pour l’exposition multitechnique de Saussignac. Nous (les jeunes de l’Académie) allons exposer sur pas loin de 9 m linéaires, soit 10 tableaux, excepté ceux de Tim Séna que je laisse pour l’instant à ses épreuves du BAC.



Et oui, nous, car moi, le prof éternellement jeune 😁, j’exposerai le tableau réalisé à 4 mains avec Lucile âgée de 19 ans (quand même).

samedi 27 mai 2017

224 – L'atelier, par intermittence

Entre les encadrements, les rattrapages de cours suite aux différents jours fériés de ce maudit (pas pour tous) mois de mai, un week-end pour se faire plaisir au Grand Prix de France Moto au Mans, (et quel plaisir ! Merci à Johan Zarco et à la météo), mes passages à l’atelier se sont fait plus rares. Mais quand même le tableau en cours a un peu avancé. Je vous livre ci-dessous la partie où j’ai usé quelques pastels.


Il ne me reste plus qu’à donner vie à Angélique, c’est le prénom du modèle qui en venant dans le salon de sa mère pour une séance d’habillage en costume d’Arlésienne n’imaginait guère se retrouver, par la magie de mes craies et de mon imagination, dans un atelier d’un mystérieux peintre et de surcroît peintre à l’huile.


 _______________

Un jour, j’ai lu quelque part, l’aventure d’un peintre et de sa femme. Lui ne distinguant pas ou peu les couleurs mais réalisant de merveilleux sujets monochromes et elle, attentionnée et méticuleuse, transformant ces sujets en d’extraordinaires tableaux multicolores. Cette collaboration est restée imprimée dans un des tiroirs de mon cerveau.

Un jour, Lucile, une de mes élèves ado, m’a montré un des dessins qu’elle réalisait chez elle. Cela a ouvert ce tiroir dans ma tête et je lui ai proposé un travail en commun. J’en ai parlé ici lors du billet 211 (ICI) et 212 (ETLA). La réalisation a été un peu longue, car entre-temps Lucile est partie poursuivre ses études à Angoulême. Mais nous y sommes arrivés et franchement je ne regrette rien, loin de là. Je me suis même très fier du résultat que je suis en train d’encadrer et qui sera visible dès la semaine prochaine à l’Atelier d’Artiste ainsi qu’à Mescoules et à Saussignac. Voici le tableau qui porte nos deux signatures. Pour l’instant, il n'a pas de titre, mais je vais laisser Lucile réfléchir à ce dernier détail.


Récapitulatif du travail en commun. Ce tableau représente Lucile, c’est elle qui a choisi la pose dans laquelle elle voulait être représentée. Puis j’ai réalisé le dessin et ensuite elle a réalisé les motifs sur son corps et m’a livré une maquette schématisant l’univers qu’elle aimerait voir. J’ai réalisé la mise en couleur et l’ambiance l’entourant d’après ses désidératas, puis je lui ai confié l’entourage de ce tableau.


mardi 23 mai 2017

223 – Réorganisation des pastels.

Quand je pense que je l’ai conseillé à plusieurs de mes élèves et que je ne le faisais pas moi-même. Certes, il m’a fallu une journée. Démonter mes anciennes séparations, en découper d’autres, les coller et tout classer selon les couleurs. C’est que j’en ai un certain nombre de pastels.

L'ancien rangement
 Dès le départ, il m’a fallu réfléchir à cette nouvelle organisation. Je tenais à garder une boîte pour les pastels durs et semi-durs, une autre pour les tendres, comme j’avais auparavant. Ma boîte de pastels affûtés pour les portraits et ma boîte de Faber-Castell Polychromos. Enfin une boîte pour les Girault qui ont une place particulière dans mon travail.


La nouvelle organisation ne sera plus en casiers, mais en colonnes d’où la nécessité de démonter les casiers que j’avais fait pour revenir à la configuration de la boîte Sennelier d’origine. Mais celle-ci ne suffira pas à tous ranger.



Dans une vieille boîte Rembrandt, je vais rajouter, à l’aide de tasseaux, des séparations en colonne de la même manière que la boîte Sennelier.



Opération suivante, découpage des mousses pour mettre dans le fond et le classement des pastels par couleur.



Résultat final ci dessous : à gauche les pastels durs, Rembrandt, Faber-Castell et autres. Au centre, les pastels Girault. À droite, les pastels tendres, Sennelier, Schmincke, Unison Colour, Artisan Pastellier et autres.


L’avantage : une meilleure visibilité des couleurs, je ne cherche plus en patouillant dans mes casiers. L’autre conséquence, inattendue, c’est que j’ai tendance à les remettre à leur place après utilisation, d’où la suppression de la corvée de rangement au bout trois ou quatre tableaux exécutés.

A gauche l'ancien rangement, à droite le nouveau.



Malgré ce remue-ménage dans l’atelier, Styx est resté totalement indifférent, comme d’habitude.




Je me suis rendu compte, avec cette nouvelle organisation, que je manquais de teintes dans les bleus Girault. Et vous, les élèves, il ne vous manque pas quelques teintes chez Girault ? Et si l’on faisait une commande groupée ? 👍